Chercheuses et chercheurs du CJMM


Magdalena Dembińska
 (UdeM)

magdalena.dembinska@umontreal.ca

Adresse : Pavillon Lionel-Groulx local C-4046

Magdalena Dembińska est professeure titulaire au Département de science politique à l’Université de Montréal et directrice académique du Réseau Jean Monnet BEAR (« Between the EU and Russia »). Ses recherches et publications en politique comparée portent sur les politiques et les conflits ethniques, sur la construction des États et des nations, sur le nationalisme et la diversité, en Eurasie et en Europe centrale. Financée par le CRSH, ses récentes recherches s’intéressent aux États de facto de l’Abkhazie (Géorgie) et de la Transnistrie (Moldova), aux politiques des États-parents envers leurs minorités externes (la Pologne et les Polonais en Transnistrie et au Donbass) ainsi que sur les relations Europe-Russie à la frontière (Moldova, Estonie, Kaliningrad). Auteure de deux monographies, La fabrique des États de facto. Ni guerre ni paix (PUM 2021) et Vivre ensemble dans la diversité culturelle. Développements en Europe centrale et orientale après 1989 (PUR 2012), elle publie dans des revues telles International Studies Review, Comparative Political Studies Acta Politica, Nations and Nationalism, Nationalities Papers, East European Politics and Societies, East European Politics or Eurasian Geography and Economics.


Ahmed Hamila
 (UdeM) 

Ahmed Hamila

ahmed.hamila@umontreal.ca

Adresse : 3150 rue Jean-Brillant, Pavillon Lionel Groulx bureau C-5076

Ahmed Hamila est professeur adjoint au département de sociologie de l’Université de Montréal. Spécialiste des migrations internationales et des enjeux de genres/sexualités ses travaux actuels portent sur les politiques d’asile liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre, sur l’accès aux soins des populations migrantes vulnérables et sur les solidarités transnationales. Il s’est vu octroyer quatre prix pour ses travaux doctoraux, dont le prix de la meilleure thèse en sciences sociales de l’Université de Montréal et le prix Xavier Mabille de la meilleure thèse de l’Association belge de science politique. Il a été chercheur invité dans plusieurs universités dont University of Victoria, Sciences Po Paris et University of Warwick, ainsi que Queen Elisabeth Scholar et Wiener-Anspach fellow à l’University of Oxford et à l’University of Cambridge.


Juliet Johnson
 (McGill) 

juliet.johnson@mcgill.ca
Adresse : 855, rue Sherbrooke, Bureau: Leacock 509

Juliet Johnson est professeure de sciences politiques à l’Université McGill et directrice du réseau universitaire BEAR. Ses recherches portent sur l’argent et les banques dans l’Europe postcommuniste et sur les politiques mémorielles postcommunistes. Elle est l’auteur de Priests of Prosperity : How Central Bankers Transformed the Postcommunist World (Cornell 2016) et A Fistful of Rubles : The Rise and Fall of the Russian Banking System (Cornell 2000), ainsi que d’articles parus dans le Journal of Common Market Studies, le Journal of European Public Policy et la Review of International Political Economy (RIPE), entre autres. Elle a été rédactrice en chef de RIPE de 2011 à 2014 et corédactrice de 2007 à 2010, et siège au conseil consultatif international de RIPE. À l’automne 2014, elle a conçu et enseigné le premier séminaire interdisciplinaire de deuxième cycle organisé autour de la série de conférences EUCE, le prédécesseur des JMCM. À McGill, elle a siégé au Conseil des gouverneurs et a été doyenne associée de la Faculté des arts, et a remporté le Fieldhouse Award for Distinguished Teaching de la faculté. Elle a obtenu son doctorat de l’Université de Princeton.


Frédéric Mérand
 (UdeM) 

frederic.merand@umontreal.ca
Adresse : Pavillon Lionel-Groulx local C-4012

Frédéric Mérand (PhD, Berkeley) est directeur scientifique du CÉRIUM et professeur de science politique à l’Université de Montréal. Membre du Collège des nouveaux chercheurs de la Société royale du Canada, ex-membre du comité de direction de la European Union Studies Association et professeur invité à l’Université McGill, à l’Université de Toronto, à la LUISS et à Sciences Po Paris, il est un spécialiste de la sociologie des relations internationales, de la sécurité mondiale et de l’économie politique européenne. Ses travaux ont été publiés dans le Journal of Common Market Studies, le Journal of European Public Policy, International Studies Quarterly, Security Studies, Gouvernement et action publique, Politique européenne, Comparative European Politics, Cooperation and Conflict et la Revue canadienne de science politique. Il a récemment fait paraître Coping with Geopolitical Decline (McGill-Queen’s University Press, 2020), L’analyse du risque politique (avec Adib Bencherif, Presses de l’Université de Montréal, 2021) et Un sociologue à la Commission européenne (Presses de Sciences Po, 2021).


Christine Rothmayr
 (UdeM)

Christine Rothmayrchristine.rothmayr.allison@umontreal.ca

Adresse : Pavillon Lionel-Groulx local C-4029

Christine Rothmayr, Professeure titulaire et ancienne directrice du département de science politique de l’Université de Montréal s’intéresse aux relations entre les tribunaux et la politique, notamment à la mobilisation légale et l’impact des décisions judiciaires sur la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques en Amérique du Nord et en Europe.


Alex Tipei
 (UdeM)

alex.tipei@umontreal.ca

Adresse : Pavillon Lionel-Groulx local C-6114

Alex Tipei est une historienne transnationale. Ses recherches portent sur les réseaux d’élites politiques et intellectuels qui ont lié l’Europe du Sud-Est (surtout les territoires composant de nos jours la Roumanie et la Grèce) à la France pendant le XIXe siècle. Elle s’intéresse également à la place des interactions dans un perspective mondiale. Elle a obtenu son doctorat à l’Université d’Indiana et elle a eu des postes en tant que chercheure et/ou enseignante aux universités d’Illinois, Princeton, McGill et de Bucarest avant de commencer sa position chez UdeM.


Luna Vives
(UdeM)

Adresse : 520 Chemin de la côte Sainte Catherine, Bureau: 332-3

Luna Vives est une spécialiste des migrations internationales. Elle étudie le renforcement des frontières européennes et nord-américaines pour stopper les migrations non désirées et son impact sur les populations migrantes vulnérables. Ses travaux actuels portent sur la violation des droits des mineurs non accompagnés et la militarisation des opérations de recherche et de sauvetage (SAR) en Méditerranée occidentale. Elle est titulaire d’un doctorat de l’Université de Colombie-Britannique et d’une bourse postdoctorale de l’Université McGill.


Catherine Xhardez
 (UdeM)

Catherine Xhardez

catherine.xhardez@umontreal.ca 

Adresse : Pavillon Lionel-Groulx local C-4043

Catherine Xhardez, Professeure adjointe au département de science politique de l’Université de Montréal. Actuellement ses recherches portent sur l’immigration, les politiques publiques et le fédéralisme. Catherine Xhardez développe un programme de recherche sur le fédéralisme de l’immigration et les politiques liées à l’immigration dans les États fédéraux et à l’échelle des entités fédérée.