OUR TEAM

Laurie Beaudonnet

Laurie Beaudonnet
Directrice scientifique (UdeM)

laurie.beaudonnet[at]umontreal.ca

Bureau : 3744, rue Jean-Brillant, local : 515-52

Laurie Beaudonnet (PhD, Institut universitaire européen) est professeure adjointe de politique européenne à l’Université de Montréal (Département de science politique). En tant que chaire Jean Monnet à l’Université de Montréal (2015-2019), elle est profondément impliquée dans l’enseignement des études européennes et soutient la recherche d’étudiants sur l’UE (projet EuroScope). Elle est également co-directrice du RESTEP, un réseau académique sur les processus de politisation dans l’UE. Ses recherches portent sur les attitudes politiques, les élections et l’opinion publique dans l’Union européenne, à l’aide de méthodes quantitatives et qualitatives. Parmi ses publications récentes, on peut citer”A Threatening Horizon: The Impact of the Welfare State on Support for Europe” (JCMS: Journal of Common Market Studies), “Red Europe versus no Europe? The impact of attitudes towards the EU and the economic crisis on radical-left voting” (West European Politics), and “Preferences for European Social Policy in Times of Crisis” (Politique Européenne). Elle est actuellement chercheuse principale dans Autre (s) Europe, une étude comparative sur la signification du projet européen pour les citoyens (financée par le Fonds de recherche du Québec – Société et Culture) et co-chercheuse principale de MARP (Mapping Anti-Roma Prejudice in the EU-28), une étude comparative des attitudes de la couverture médiatique à l’égard des Roms.

Maria Popova

Maria Popova
Directrice scientifique (McGill)

maria.popova[at]mcgill.ca

Bureau : 3438, rue McTavish, local : 301

Maria Popova (PhD, Harvard) est professeure agrégée de science politique à l’Université McGill. Ses recherches portent sur les réformes judiciaires, la politisation du droit, la corruption politique et le lien entre l’État de droit et la protestation pacifique. Elle est l’auteure de « Politicized Justice in Emerging Democracies » (Cambridge University Press 2012). Elle termine actuellement un projet financé par le CRSH et le FRQSC sur les poursuites pour corruption de haut niveau dans sept États d’Europe orientale. Elle publie sur le rôle de l’UE dans la promotion des réformes judiciaires et d’un gouvernement propre en Ukraine, en Bulgarie et en Roumanie. Ses travaux de recherche ont été primés par la American Political Science Association et la American Association for Ukrainian Studies. Ils ont été publiés, entre autres, dans Comparative Political Studies, Daedalus, Europe-Asia Studies, Problems of Post-Communism et Demokratizatsiya. Elle collabore aussi occasionnellement au blog Monkey Cage du Washington Post et a écrit des articles pour Foreign Affairs, Foreign Policy, VoxUkraine, le Globe and Mail et Kyiv Post.

Juliet Johnson

Juliet Johnson
Chercheure associée (McGill)

juliet.johnson[at]mcgill.ca

Bureau : 855, rue Sherbrooke, local : Leacock 509

Juliet Johnson est professeure de science politique à l’Université McGill, et directrice du réseau académique BEAR. Ses recherches portent sur l’argent et les banques dans l’Europe post-communiste et sur les politiques de mémoire post-communistes. Elle est l’auteure de « Priests of Prosperity: How Central Bankers Transformed the Postcommunist World » (Cornell 2016) et « A Fistful of Rubles: The Rise and Fall of the Russian Banking System » (Cornell 2000), ainsi que d’articles, entre autres, dans le Journal of Common Market Studies, Journal of European Public Policy, and Review of International Political Economy (RIPE). Elle a été rédactrice principale de RIPE de 2011 à 2014 et co-rédactrice de 2007 à 2010, et siège au conseil consultatif international de RIPE. À l’automne 2014, elle a conçu et enseigné le premier séminaire interdisciplinaire organisé autour du cycle de conférences du EUCE, le prédécesseur du CJMM. À l’Université McGill, elle a siégé au conseil des gouverneurs et a été vice-doyenne de la Faculté des arts. Elle a également remporté le prix Fieldhouse de la Faculté pour son enseignement distingué. Elle a obtenu son doctorat de l’Université de Princeton.

Frédéric Mérand

Frédéric Mérand
Chercheur associé (UdeM)

frederic.merand[at]umontreal.ca

Bureau : 3744, rue Jean-Brillant, local : 581-13

Frédéric Mérand (Ph.D., Berkeley) est professeur de science politique à l’Université de Montréal, directeur du Centre d’études internationales de Montréal (CÉRIUM) et co-directeur du réseau académique RESTEP. Il est expert en politique étrangère européenne et en sociologie des relations internationales. Ancien conseiller en politique étrangère, il a été professeur invité à Toronto, Strasbourg, Toulouse, Lille et Guido Carli de Rome. Ses travaux actuels portent sur le partage du fardeau dans les organisations internationales, la politique d’achat des avions de combat et le déclin des grandes puissances. Il est également éditeur associé de Politique européenne, la seule revue française à comité de lecture consacrée à l’Union européenne. Ses travaux sur la sécurité européenne, les réseaux politiques, les relations transatlantiques et la sociologie de l’Union européenne ont été publiés dans Security Studies, le Journal of Common Market Studies, Comparative European Politics, le European Journal of Political Research, West European Politics et Cooperation and Conflict. En 2015, il a été élu au Conseil de l’Association des études de l’Union européenne (EUSA) lors de la conférence de Boston.

Luna Vives
Associated researcher (UdeM)

luna.vives@umontreal.ca

Bureau : 520 Chemin de la côte Sainte Catherine, local : 332-3

Luna Vives est spécialiste en migration internationale. Elle étudie le renforcement des frontières européennes et nord-américaines pour arrêter la migration non désirée et son impact sur les populations migrantes en situation de vulnérabilité. Ses travaux actuels portent sur la violation de droits des mineur.e.s non accompagné.e.s et sur la militarisation des opérations de recherche et sauvetage (SAR) dans la Méditerranée occidentale. Elle détient un doctorat de l’Université de la Colombie-Britannique et un postdoctorat de l’Université McGill.

Pascale Devette
Associated researcher (UdeM)

pascale.devette@umontreal.ca

Bureau: 3200, rue Jean-Brillant, local: C3124

Pascale Devette est professeure adjointe à l’Université de Montréal au département de science politique. Elle a fait sa thèse à l’Université d’Ottawa (théorie politique) et à l’Université Paris-Diderot (Philosophie politique) sur les pensées d’Albert Camus, de Simone Weil et d’Hannah Arendt. Ses recherches portent sur la question du tragique, de la démesure, de la violence, des récits des rescapé.e.s d’expériences limites et de la philosophie du travail. Ses travaux actuels s’inscrivent dans le champ de la pensée critique et féministe, en interrogeant les notions de vulnérabilité, de précarité, de genre et de matérialité.

Alix Vuitton
Coordinator

alix.vuitton[at]umontreal.ca

Bureau : 3744, rue Jean-Brillant, local : 515-60

Alix Vuitton est une étudiante en maîtrise, option mémoire, en science politique à l’université de Montréal. Elle s’intéresse aux aides apportée par l’Union européenne dans les processus de démocratisation en Afrique. De 2017 à 2019 elle s’est impliquée au sein de la Simulation du Conseil de l’Union européenne en tant que délégué aux affaires internes (2017-2018) puis en tant que présidente (2018-2019).

Aïssatou Baldé
Assistant-coordinator

aissatou.balde[at]umontreal.ca

Office: 3744, rue Jean-Brillant, room: 515-60